Est-il bon pour un(e) chrétien(ne) d’avoir un(e) petit(e) ami(e) ?

Est-il bon pour un(e) chrétien(ne) d’avoir un(e) petit(e) ami(e) ?


Nous avons abordé plusieurs personnes à ce sujet et chaque personne a son avis mais dans cet article nous allons donner non pas notre avis mais l’avis inspiré par la parole de Dieu.

Tout le monde est à la recherche de son âme-sœur, trouver sa moitié et la jeunesse chrétienne est prise dans ce mouvement comme si le célibat était une forme de malédiction.

Il y a un intervenant qui nous dit pourquoi ne pas dire : « Est-il permis à un(e) chrétien(ne) d’avoir une petit(e) ami(e) ? » Nous répondons par ce que dit l’apôtre Paul : 

Tout est permis, mais tout n'est pas utile ; tout est permis, mais tout n'édifie pas (Lire 1 Corinthiens 10 : 23)

A la lumière cette parole nous comprenons que tout nous est permis mais la grande question est celle de savoir est ce que c’est nécessaire ? Est-ce que c’est nécessaire pour un(e) chrétien(ne) d’avoir une petit(e) ami(e) ?

Le plan de Dieu sur nous est un plan de bonheur, de réussite, de succès… Nous aimerions dire à nos frères et sœurs que seul Dieu vise notre épanouissement complet et sur tous les points de la vie.

Lorsque nous entendons cette question cela nous pousse d’abord à comprendre ce que veut dire la relation de copinage entre un jeune homme et une jeune femme. Nous allons aborder ce point avec beaucoup de délicatesse et de l’expérience de notre vie.

Lorsque nous parlons de la relation entre un jeune homme et une jeune femme nous voyons plusieurs points qui interviennent à un niveau où nous avons l’impression de croire que nous sommes déjà dans un mariage or nous n’y sommes même pas.

Il y a maintenant un langage que tous les jeunes emploient : « Comment veux-tu jouer un grand match sans entrainement parce que même les grands joueurs ont besoin d’entrainement ?» Comme pour dire la relation de copinage est l’entrainement du mariage… Cela nous pousse à nous poser une autre question y a-t-il une différence entre un(e) jeune chrétien(ne) et un(e) jeune non chrétien(ne) ?

La réponse à cette question se trouve dans le verset qui suit

Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. (Lire 2 Corinthiens 5 :17)

Oui, frères et sœurs en Christ, ce langage n’est pas pour nous mais il est pour le païens.

Je vous prie cher(es) frère(s) et sœur(s) d’être le modèle des païens, n’oubliez pas vous êtes la lumière du monde, soyons la lumière de ces païens. Il se peut que vous soyez la seule Bible de votre entourage, vivez de manière à donner l’exemple.

Réfléchissez un peu, si Jésus-Christ avait vécu à notre époque, aurait-il eu ce genre de relation ?

A chaque fois que vous voulez entamer une relation, posez-vous la question est-ce que c’est nécessaire et si quelqu’un te parle d’entrainement voici la bonne nouvelle à lui annoncer… « Pour nous Jésus a fait tous les entrainements possibles pour que nous qui le recevons puisions être directement de joueurs professionnels car son amour, sa joie, sa paix et toutes les bénédictions accompagneront notre relation »

Dans Ecclésiaste 3 : 1 il est dit

Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux

Et pour nous, lorsque le temps du mariage arrivera, nous y entrerons et y vivrons comme des enfants de Dieu en respectant les commandements de Dieu et en y vivant pour sa gloire parce qu’il est en nous.

Agissons de manière à maintenir une vie sanctifiée et éloignons  tout ce qui peut compromettre notre relation avec Dieu.

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Il y a un commentaire
  1. author
    10 Avril 2019
    FranckCherif Ntumba Kutenalo

    Merci pour ce rappel et cette mise a jour très enrichissant et motivant...


Laissez un commentaire