Avoir de trop prive aux autres

Avoir de trop prive aux autres


L’instinct de survie de l’homme se caractérise par le fait que devant l’incertitude ou devant une situation susceptible de troubler sa paix, l’homme déploie cent dix pourcents d’énergie pour se sécuriser et rétablir son confort.

Chacun a une manière de réagir devant une situation qui le sort de sa zone de confort. En commun, nous cherchons l’agent causal, pour le blâmer tout en espérant que cela rétablisse le confort et ainsi en boucle jusqu’à retrouver son confort.

Dans le cas d’espèce nous avons Israël dans le désert. Dieu l’a sorti sa zone de confort. Sous l’effet de la faim, Israël cherche l’agent qui trouble sa paix intérieure, il commence par blâmer Moise, voyant que le blâme sur Moise devient énorme, ils blâment Dieu. [Exode 16]

Dieu offre sa grâce et fait pleuvoir une pluie de nourriture. Remarquez le verser 4 d’exode 16

Dieu instruit que chacun doit amasser suffisamment de nourriture pour le jour. Lorsqu’Israël est allé sort pour amasser la nourriture, certain ont pris plus qu’ils en avaient besoin, et de ce fait, les autres ne pouvaient en avoir le nécessaire [verser 17], plusieurs autres ont fait des stocks pour les jours suivants. Bien qu’averti de ne pas agir ainsi. [Verser 4, 16, 19]

Dieu, le juste, [verser 18, 19, 20] a fait en sorte que celui qui n’en avait pas suffisamment en aie, celui qui avait plus que nécessaire se retrouve avec le nécessaire et celui qui avait fait des stocks pour le lendemain sache que c’est Dieu qui pourvoit aux besoins chaque jour.

On dit : lorsqu’un homme est constipé, c’est qu’il a mangé sa part et celle de quelqu’un d’autre.

Quand on a plus que suffisamment, ce qu’il y a ceux qui manquent le nécessaire. C’est bien de s’enrichir, mais ne nous enrichissons pas tout en appauvrissant les autres.

Soyons juste et que Dieu nous comble de sa grâce.


Suivez-nous sur   Instagram


Suivez-nous

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire