Gardez la bannière élevée !

Gardez la bannière élevée !


Dans le combat, on ne gagne pas toujours parce qu'on est fort, mais aussi juste parce que l'on ne se fatigue pas.

Exode 17 :8-16 présente Israël à Rephidim ; Amalek vient lui déclarer la guerre même après avoir appris ce que Dieu a fait aux égyptiens. Israël ne possédait pas encore une armée ; lui déclarer la guerre était plus qu’une épreuve.

Moise semble, cette fois, avoir compris la leçon de Dieu. Il a compris l’utilité de la verge que Dieu lui avait donné. Cette fois il sait qu’il doit l’utiliser sans avoir à demander le mode d’emploi comme les autres fois ; en effet il avait déjà été mandaté et équipé.

Moise est monté sur la montagne la verge en main et a gardé les mains levées jusqu’au soir. Israël était fort tant que Moise gardait ses mains levées ; Dieu leur accorda la victoire et Josué vainquit Amalek et son peuple, au tranchant de l'épée.

Tant qu’on garde la bannière de la foi levée, on remporte les batailles de la vie.

Soyez inlassable, vous vaincrez certaines batailles, juste parce que vous ne vous lassez pas. Parce que votre foi demeure active en permanence, parce que vous êtes constant, consistant et fervent

Gardez votre foi activée ; Ne laissez pas votre artillerie prendre la rouille.

Même après avoir appris qu'Egypte avait été frappé spectaculairement, Amalek se tint sur le chemin d’Israël. Vous n’empêcherez pas vos ennemies de se soulever ; mais puis qu’ils osent le faire, Yahweh a juré, l'Éternel aura la guerre contre eux de génération en génération. Il effacera entièrement la mémoire de vos ennemies de dessous les cieux. Exodes 17:14,16

 

Je déclare avec foi :

Dieu est pour moi un refuge et un appui, Un secours qui ne manque jamais dans la détresse.

C`est pourquoi je suis sans crainte quand la terre est bouleversée, Et que les montagnes chancellent. Quand les flots de la mer mugissent, écument, Se soulèvent jusqu`à faire trembler les montagnes. L`Éternel des armées est avec moi, Le Dieu de Jacob est pour moi une haute retraite et c'est lui qui écrase mes ennemies.

L’eternel est mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie !

Que mille tombent à mon côté, Et dix mille à ma droite, je ne serai pas atteint; Je trouve un refuge sous ses ailes ; Il me couvre de ses plumes,

Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. C'est lui qui me délivre du filet de l'oiseleur, De la peste et de ses ravages.

C’est pourquoi je ne craindrai ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour, Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi.

Il ordonnera à ses anges de me garder dans toutes mes voies ; Ils me porteront sur les mains, de peur que mon pied ne heurte contre une pierre. Je marcherai sur le lion et sur l'aspic, je foulerai le lionceau et le dragon.

Puisque je t'aime Seigneur, tu me délivreras et tu me protégeras, puisque je connaîs ton nom. Je t'invoquerai, et tu me répondra; tu sera avec moi et tu me glorifiera. Tu me rassasiera de longs jours, Et tu me fera voir ton salut.

Car tu es mon refuge, ô Eternel! Aucun malheur ne m'arrivera, Aucun fléau n'approchera de ma maison.

Amen.

Compilation Psaumes 46 et 91


Suivez-nous sur   Instagram


Suivez-nous

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Il y a un commentaire
  1. author
    01 Janvier 2020
    Don Beni M

    A M E N !


Laissez un commentaire