La nécessité du Saint-Esprit – Partie I

La nécessité du Saint-Esprit – Partie I


Et moi, je demanderai au Père de vous donner quelqu’un d’autre pour vous conseiller et pour vous défendre, afin qu’il reste pour toujours avec vous. (Jean 14 : 16)

 

Le Saint-Esprit est la troisième personne de la sainte trinité. Il n’est pas comme beaucoup le pense, une puissance et encore moins une force. C’est une personne.

 

William Farrand, dans son livre « Une étude sur le Saint-Esprit, un conseiller, un instructeur et un guide », nous explique que le Saint-Esprit est une personne à part entière puisqu’il a tous les traits de personnalité comme tous les hommes quoiqu’il soit divin : c’est-à-dire  qu’il a la capacité de penser, de sentir et décider.

 

Jésus, avant de passer de la terre vers le ciel, a promis de nous laisser, pas comme des orphelins. Qu’il nous enverrait

 

- Un défenseur (Jean 14 :16)

- Un enseignant (Jean 14 : 26)

- Un consolateur (Jean 14 :16)

- Celui qui nous rappellera tout ce que nous aurons déjà entendu de la part de Jésus (Jean 14 : 26b)

- Celui qui nous convaincra du péché, de la justice et du jugement (Jean 16 :8)

- Celui qui rendra témoignage de Jésus (Jean 15 : 26)

 

A la lumière de ces attributions que déjà Jésus Lui-même a défini pour le Saint-Esprit, nous pouvons comprendre alors que le Saint-Esprit est la personne indispensable pour tous ceux et celles qui ont choisis de suivre Jésus et de le servir.

 

La nécessité de l’Esprit-Saint, est probablement le besoin le plus important que puisse avoir tout chrétien. Car évidemment, sans Lui, il vous sera impossible de témoigner au monde Jésus et de toute son œuvre salvatrice, de vivre d’une manière qui plaise à Dieu (Romains 8 :6-8).

 

Si aujourd’hui, nous connaissons la Bonne nouvelle de Jésus, c’est justement parce que L’Église primitive avait été conduite par le Saint-Esprit, de la manière que Jésus avait prédit. C’est Lui, le Saint-Esprit qui a, après avoir comblé tous les disciples de son onction, leur a donné la force de braver toutes les contrariétés de leur temps, de manifester l’autorité du nom de Jésus sur les malades et sur les esprits mauvais. C’est Lui, qui les a conduit, qui les a révélé de choses qui étaient cachées, qui a opérer de miracles au travers d’eux, qui leur a donné la force de supporter les critiques, voire même le martyre.

 

Il est possible que Dieu vous ait appelé à une quelconque fonction, il vous a confié une responsabilité, un ministère, une entreprise sous votre gestion, une famille, des enfants à éduquer, des amis à inspirer,… et pour tout cela, il vous demandera de comptes ! Il a attend de vous des résultats. A vous seul(le), il vous sera impossible de répondre avec efficacité comme Jésus. Car seule la grâce de Dieu peut vous aider à faire ce qu’il a fait naitre en vous. Comme nous le lisons :

 

…Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon Esprit, dit l’Éternel, le maître de l’univers. (Zacharie 4 : 6)

 

Le Saint-Esprit nous fait voir au-delà de ce nos yeux physiques peuvent voire. Il nous fait entendre au-delà de ce qui est audible et nous fait accéder à des dimensions spirituelles qui nous étaient autrefois inaccessible.

 

Le savez-vous, que Dieu ne peut manifester sa puissance et ne peut se révéler que là où l’Esprit-Saint règne ?

 

Prions ensembles :  Père de grâce et de bonté, je voudrai que tu me combles aujourd’hui de la plénitude de l’Esprit-Saint afin que je te manifeste au monde et que je vive ta gloire dès ici bàs déjà, par Jésus le Christ, amen.    

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire