La nécessité du Saint-Esprit - Partie III

La nécessité du Saint-Esprit - Partie III


N’attristez pas le Saint-Esprit par lequel vous avez été marqués (d’un sceau) comme propriété de Dieu pour le jour de la délivrance finale. Vous l’avez reçu comme un gage de votre libération complète et définitive. (Éphésiens 4 :30, PV)

 

Le Saint-Esprit nous a été donné par le Seigneur pour de buts bien précis que nous avons vu dans le message passé. Il est notre consolateur, notre instructeur et l’administrateur de la vie de tout chrétien et de l’Église. Mais encore, Il est le gage de notre avenir dans le Christ Jésus.

 

C’est Lui, le Saint-Esprit qui peut et fait vivre tout chrétien la gloire de Dieu ici sur terre. Il nous fait vivre même les prémices de la vie du Royaume de Dieu. Il nous donne l’avant-gout de la vie en présence de Dieu.

 

Si jusqu’aujourd’hui, vous ne désirez pas la présence et la direction du Saint-Esprit dans votre vie, trouvez ici plus d’une raison pour le désirer.

 

- Le Saint-Esprit est celui qui témoigne que nous sommes de Jésus

 

Aucun homme ne peut se prétendre fils de Dieu sans que le Saint-Esprit n’habite en lui et qu’il ne marche sous sa direction. L’Esprit Saint fait de tout homme qui se laisse conduire par Lui, fils ou fille de Dieu. Plus encore, une propriété de Dieu. La vie de celui-ci désormais, se modèle non plus à la manière du monde mais selon le modèle Jésus.

 

Lorsque l’apôtre Paul dit que toute personne qui s’unit à Christ devient une nouvelle créature (2Corinthiens 5 :17), il fait implicitement allusion à l’œuvre du Saint-Esprit qui commence de la vie de cet homme. L’apôtre Pierre, avant la pentecôte, avait trahit le Christ trois fois de suite (Luc 22 :61). Mais nous voyons avec surprise, ce même home après la pentecôte, rempli du Saint-Esprit, parle de la foi à la foule et en gagne pour le Seigneur environ 3000 âmes. (Actes 2 :41)

 

- Le Saint-Esprit certifie l’identité du chrétien en Jésus

 

Lorsque vous croyiez en Jésus-Christ, le Saint-Esprit vous rend digne de tous les bienfaits attachés à l’œuvre de la Croix. Vous devenez enfant de Dieu, cohéritier de Jésus-Christ. C’est ce que nous comprenons lorsque nous lisons Jean 1 :12 :

Quelques-uns, cependant, l’ont accueilli, ils ont cru en lui, ils ont placé leur confiance dans ce qu’il était. A tous ceux-là, il a accordé le privilège de devenir enfants de Dieu.

 

La manifestation de l’œuvre du Salut que tout chrétien obtient en mettant sa foi en Jésus, commence dès ici-bas. Et c’est bien par l’œuvre du Saint-Esprit. La manifestion des fruits dit du Saint-Esprit (Galates 5 :22) dans le vie du chrétien en sont les prémices.

 

- Le Saint-Esprit est le gage pour le jour de la délivrance finale et éternelle

 

Au dernier jour, la marque de ceux de Jésus et de Dieu sera le Saint-Esprit. Sans la marque du Saint-Esprit, aucun ne peut espérer avoir place dans la présence de Dieu au dernier. C’est Lui, qui attestera que vous êtes ou non de Jésus.

 

L’éteignez pas l’Esprit (1 Thessaloniciens 5 :19)   

 

Il y a un travail à faire pour tous ceux qui ont mis leur foi en Jésus et qui ont été scellés de son Esprit Saint. N’Éteignez pas l’Esprit. Nous avions dit dans la prière partie de ce message « la nécessité  du Saint-Esprit», que le Saint-Esprit était une personne à part entière. Il écoute, il voit, il sent, il choisit et il parle. Vous pouvez donc entretenir avec Lui une relation profonde et solide, capable de maintenir la Joie, la Paix, l’Amour, le Bonté, la Patience, la maitrise de soi et la bénignité en vous, au jour le jour.

 

Vivez pour le Christ.   

 

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire