Bâtissez une relation d’intimité avec Dieu !

Bâtissez une relation d’intimité avec Dieu !


 

Bonjour mon ami(e),

Pendant cette semaine je vais vous entretenir sur un sujet un peu particulier : « Vivre avec Dieu ».

Au cours de ma vie, j’ai rencontré des personnes très intéressantes dans la science, dans l’art : la musique, la peinture, la danse, la littérature, dans le l’entrepreneuriat, dans le développement personnel, j’ai lu plusieurs livres, des citations, des pensées, des articles, j’ai suivi des formations sur plusieurs thèmes de la vie... et tout cela est bon. Mais par la suite en s’appuyant sur les saintes écritures, je me suis rendu compte que toutes ces choses sans Dieu sont vaines... (Psaumes 48, 49, Ecclésiaste 1) raison pour laquelle librement j’avais choisi, non pas de vivre seulement pour Dieu mais mieux encore avec Lui. Ce Dieu dont on m’avait déjà parler des années avant et dont je n’avais jamais fait avec Lui une expérience de vie personnelle.

Comme vous le savez, Dieu est éternel ! et puisqu’il est ainsi ; il traverse les époques, les âges, les régions, les langues et toutes les divergences que nous connaissons. Ce qui signifie tout de même qu’il est le mieux placer pour diriger la vie, d’autant plus qu’il en est l’auteur et qu’il l’est lui-même. (Genèse 1 : 26-27, Jean 14 :6). Avant que je prenne conscience et comprenne l’importance de vivre chrétiennement en relation personnelle avec Dieu, je faisais tout ce que font tous les jeunes chrétiens(nnes) : aller tous les dimanches au culte, aller à des récollections des jeunes, des rencontres organisées par mon église locale... dans la plupart de cas, pour ma part, c’était par habitude. Et donc, au fond il n’y avait pas un désir vrai et sincère de rencontrer le Seigneur pendant ces moments bien propices pour grandir dans la foi. Et, je pense qu’il y en a encore bien d’autres jeunes ou adultes qui vivent de cette manière.

La venue de Jésus nous a apporter un atout important pour vivre en communion personnelle avec le Père, Dieu. Nous lisons à plusieurs reprises dans le quinzième chapitre de Jean, Jésus qui dit: Demeurez en moi. Prenons par exemple le verset cinquième où nous entendons Jésus dire :  

mais demeurez en moi, et moi en vous. Le sarment ne pourra pas donner de fruits par lui-même s’il ne reste pas sur la vigne ; ce sera pareil pour vous si vous ne restez pas en moi. et au verset sixième et septième il est écrit :  Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme les sarments, et tout se dessèche ; on les met en tas, on les jette au feu et ils brûlent.  Mais tant que vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voulez et vous l’obtiendrez.

Le verbe demeurer signifie rester à l’endroit où l’on se trouve. De cette manière la place du chrétien est définie par le Seigneur Lui-même : prêt de Lui et avec Lui...Dans sa marche quotidienne, il devrait demeurer dans une communion étroite avec le Seigneur.  ...De même nous demeurons en Christ en passant du temps dans la prière, en lisant sa Parole et en Lui obéissant, en demeurant en communion avec son peuple [église], et en étant sans cesse conscients de notre union avec Lui. En maintenant ainsi un contact permanent avec lui, nous devenons conscients de sa présence en nous et de la force et des ressources spirituelles qu’il nous communique. (Commentaire de William MacDonald)

 

Que puis-je faire alors, quelqu’un se demande ? ou comment sortir de cette situation et faire un pas de plus ?

Je vous propose ce modèle de vie prônée par notre Seigneur Jésus Lui-même :

- Priez au quotidien, cherchant à construire une relation d’intimité avec Dieu (Matthieu 6 :6)

- Abandonnez le péché et n’obéissez plus aux convoitise de votre corps. (Romains 6 :12-13)

- Ne vous modelez pas aux tendances du monde actuel mais laissez-vous conduire par le Saint-Esprit (Galates 5 :25, Romains 12 :2)

- Que la parole de Dieu soit votre plaisir (Psaumes 37 :4)

- Aimez sans limite (1 Pierre 1 : 22)

 

Ne mettez pas vos membres à la disposition du péché comme des armes au service du mal. Mais puisque vous étiez morts et que vous êtes maintenant vivants, offrez-vous vous-même à Dieu et mettez vos membres à sa disposition comme des armes au service su bien. (Romains 6 : 13)

Offrez-vous à Dieu dans une relation d’intimité et laissez-vous conduire par lui.

Vous êtes valeur !

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire