Comment tenir dans l’adversité ?

Comment tenir dans l’adversité ?


 

Bonjour mon ami(e),

 

« Jésus monta dans la barque et ses disciples le suivirent.  Mais la mer devint de plus en plus agitée, si bien que des vagues passaient par-dessus la barque ; et lui dormait. Ils s’approchent donc et le réveillent en lui disant : « Seigneur, sauve-nous, nous sommes perdus ! »  Mais lui leur dit : « Comme vous êtes peureux, gens de peu de foi ! » Jésus se lève alors, il rappelle à l’ordre les vents et la mer, et c’est le grand calme.  Les gens en étaient tout étonnés ; ils disaient : « Mais que peut-il bien être ? Même les vents et la mer lui obéissent ! » (Matthieu 8 :23-27)

 

 

Les problèmes de la vie il y en a et il y en aura. Alors face à cette réalité quelles attitudes peut prendre un chrétien ou une chrétienne afin d’en sortir vainqueur ? C’est vrai. Je ne dois pas nier que le malheur ou la détresse fait mal et alors très mal parfois de se sentir soit abandonné/e, oublié/e, rejeté/e parfois aussi. Cependant, c’est dans ces circonstances que notre foi est mise à l’épreuve et on en vérifie la qualité déclare la Bible. (Jacques 1 : 2-4)

 

Voici quelques attitudes pratiques pouvant vous aider à mieux vous en sortir des pièges des circonstances malheureuses :

- Accepter sa situation : beaucoup paniquent quand ils n’arrivent pas à admettre que le malheur est arrivé. Et bien c’est important d’accueillir tout événement à bras ouverts afin de mieux s’en sortir.

- Prendre du recul : il est plus prudent de savoir se retirer pendant des moments des tribulations ainsi pour prendre des décisions judicieuses. Ecouter la voix de Dieu dans le silence et la solitude.

- Prier : « la paix n’est pas seulement quelque chose que Dieu donne. C’est aussi QUI il est. Il est le Dieu de la paix. » Priez pour chercher la paix intérieure qui provient de Dieu. Jésus nous dit dans Jean 14 :27 « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Ne restez pas dans le trouble et dans la crainte.» c’est dans la prière que vous vous abandonnez à l’autorité de Dieu. Vous lui laissez l’occasion de vous faire voir qu’il est maître de temps et des circonstances comme l’ont fait les disciples dans le passage de Matthieu cité au début.

- Méditer la parole de Dieu : vous le savez comme moi, la parole de Dieu nous éclaire, elle nous réconforte, elle nous garde dans la voie de Dieu. « Ta parole est une lampe pour mes pas, une lumière sur mon sentier. » (Psaumes 119 :105)

- Agir avec foi : c’est par la foi que tout miracle peut s’accomplir. Persévérer dans l’épreuve avec l’espérance d’en sortir victorieux avec l’aide de Jésus est un signe de foi. Partager avec un serviteur de Dieu, un/e ami/e, frère/sœur, parents en qui vous avez confiance se révèle un acte de foi en ce sens que Dieu peut passer par eux afin de vous venir en aide, pour vous parler.

- Reconnaître les bienfaits de Dieu dans votre vie  « Remercier Dieu pour tout ce que vous êtes et pour tout ce que vous avez […] est une grande étape car une fois que vos inquiétudes disparaissent, c’est votre foi qui prend le relais. Et Dieu se plaît à travailler avec un cœur qui s’attend à lui… ! » Eric Célérier.

 

Louer Dieu pour ce que vous êtes et pour ce que vous avez. Louez-le car il prend bien soin de vous quelles que soit les circonstances ou les moments. « Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous » (1Pierre5 :7)

 

Vous êtes valeur !

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire