Oui, je le veux, dit Jésus !

Oui, je le veux, dit Jésus !


Bonjour mon ami(e),

Un jour Jésus prêchait et chassait les démons par toute la Galilée… alors qu’il enseignait

Un lépreux vint à lui, se jetant à genoux, lui dit en suppliant : « Si tu le veux, tu peux me rendre pur. » Rempli de compassion, Jésus tendit la main, le toucha et dit : « Je le veux, sois pur. » Aussitôt la lèpre le quitta et il fut purifié. (Marc 1 :40-42)

Quand je lisais ce passage trois faits ont apparus directement à mon esprit :

- Action : Un lépreux vint – se jetant à genoux – et suppliant 

- Réaction : Rempli de compassion – Jésus tendit la main – le toucha et déclara : Je le veux.

- Conséquence : Aussitôt – la lèpre le quitta et il fut purifié.

Un lépreux était un homme intouchable, inapprochable et donc éloigné de la société ou précisément : c’était un homme exclus.  Mais c’est cet homme qui a pris courage d’entreprendre des actions qui vont le conduire à sa guérison et je peux même dire à sa liberté.

Cet homme dont on ne connait même pas son nom tellement que ses contemporains n’avaient plus aucune considération de lui, ne voyaient que perte, vide, l’inexistence et le néant en lui, au point où son identité est resté « Monsieur Lépreux. » comme tant d’autres dont la société a déjà oublié quelque peu leur nom : les enfants de la rue, les orphelins, les sans-abris, ...

C’est cet homme aujourd’hui qui nous enseigne la foi et la confiance qui touche le cœur de Jésus au point d’en déclencher le sentiment qui conduit à l’accueil, à l’acceptation et qui met fin à tout préjugé et à toute forme d’exclusion: « La compassion. » Jésus ne pouvait agir autrement que dire « Oui, je le veux. » 

Mon ami(e), peut-être que vous avez une autre identité que les hommes vous ont déjà collé dessus ; mais aujourd’hui je viens vous dire : Jésus-Christ, votre créateur et l’auteur de toute vie peut et veut vous redonner votre authentique identité et vous rendre libre des jugements des hommes.

Confiant(e) en l’amour et en la capacité de Jésus-Christ à vous guérir, à vous redonner espoir et à restaurer votre confiance en Dieu et dans le prochain, je vous encourage à poser un acte de foi : soit la prière, la lecture de la Bible pour rechercher une voie, une orientation, soit le partager avec quelqu’un de confiance, … Monsieur le lépreux, lui, était allé vers Jésus, s’était jeté à genoux et avait supplié. Ensuite, laisser le Père miséricordieux agir à sa manière et à son temps.

Jésus vous aime et il aime encore plus vous faire du bien. Voilà pourquoi, il ne peut que vous dire à chaque fois que vous allez à lui avec foi et confiance : Oui, je le veux : sois guéris, sois purifié(e), sois heureux (euse), sois en paix, …  

Vous êtes valeur !


Suivez-nous sur   Instagram


Suivez-nous

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire