Pardonner, c’est se libérer soi-même

Pardonner, c’est se libérer soi-même


 

 

Bonjour mon ami(e),

Aujourd'hui nous commençons une nouvelle série sur "Le pardon". Je suis pérsuadé que Dieu veut vous apprendre quelque chose de très particulière cette semaine dans le domaine du pardon. Je vous souhaite de passer une très bonne semaine sous la direction du Saint-Esprit.

Mère Teresa de Calcutta avait dit un jour : « Si nous sommes pleins du péché, Dieu ne peut nous remplir, car Dieu Lui-même ne peut remplir ce qui est déjà plein. Voilà pourquoi nous avons besoin du pardon. Nous nous vidons et Dieu nous remplit Lui-même ».   

 

Mon ami(e), le Seigneur Jésus, ne nous a-t-il pas apprit dans la prière du notre Père à dire :

 

Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offenses ». (Matthieu 6 :12)

 

Je vous encourage aujourd’hui à avoir une nouvelle perspective du pardon. Ne vous y trompez pas, chaque fois que pardonner quelqu’un, c’est vous même que libérez.

 

Vous vous libérez :

 

- Des préjugés

- De la rancune

- De la haine

- De votre moi intérieur

- De la colère

 

Choisissez aujourd’hui de pardonner, de ne plus payer le mal pour le mal, de répondre par l’amour quand on vous parle avec mépris et dédain. Libérez-vous avec l’aide du Saint-Esprit, dans la prière de tous les pièges du manque de pardon.

 

Le Seigneur veut vous pardonner mon ami(e), mais à vous de le faire en premier à l’égard de ceux qui vous ont fait du mal.

 

Vous êtes valeur !

 

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire