Seigneur, apprend-moi à être patient(e)

Seigneur, apprend-moi à être patient(e)


 

 

Bonjour mon ami(e),

 

La patience est le quatrième fruit du Saint-Esprit (Galates 5 :22) que nous allons désirer pouvoir vivre aujourd’hui et toujours. Elle est la grâce que nous allons demander au Seigneur et que nous devons demander avec humilité.

 

En ce jour, tout se passe comme dans un film, nous avons l’impression que la vie tourne à 240 km à l’heure. En une journée, tant de pression, de sollicitations, tant d’énergie à dégager et tant de sacrifice à consentir. La plus grande tentation devient celle d’embrasser la voie de la facilité : vouloir devenir riche dans deux jours, vouloir avoir de solutions instantanées, …

 

Mon ami(e), sachez qu’il n’y a pas de salut sans sacrifice, il n’y a pas de sacrifice sans pouvoir payer le prix, il n’y a pas de payement de prix sans patience.

 

L’apôtre Jacques nous encourage en ces termes :

 

Soyez donc patients, frères jusqu'à l'avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu'à ce qu'il ait reçu les pluies de la première et de l'arrière-saison. Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l'avènement du Seigneur est proche. Jacques 5 : 7-8

 

Je ne connais pas ces choses pour lesquelles vous avez déjà prié peut-être beaucoup et depuis très longtemps, vous n’avez pas vu les résultats jusqu’à ce jour et vous commencez à vous fatiguer. Mon ami(e), ne vous découragez pas, n’abandonnez pas, parce la seule chose dont je suis sûr est que le Seigneur vous aménage déjà une solution adéquate et puissante.

 

Prisons encore aujourd’hui pour demande au Seigneur la grâce d’être rempli de Sa patience :

 

Seigneur, je choisi aujourd’hui se garder le silence et te laisser combattre pour moi. Je choisi de marcher dans la foi et dans la patience, celles qui t’avaient permis de marcher tête hôte devant les hommes de ce monde et dans toutes les circonstances. Tu as supporté la calomnie, les insultes, les critiques négatives, le couronnement d’épines, la flagellation et la crucifixion.  

 

Je te supplie mon Dieu, remplie-moi de patience, apprend-moi à être patient(e) en toute circonstance.

 

Je choisi de travailler et, comme un cultivateur je vais user de patience afin de consommer aux premiers et aux derniers bénédictions de Ta part. je refuse la paresse, je renonce aux voies fallacieuses, je veux persévérer dans le travail plutôt que d’embrasser la voie de la facilité.

 

Alors que, je sais que par Ta grâce je suis déjà rempli de patience; garde mon cœur ô Seigneur dans l’amour, dans la joie et dans la paix, au nom de Jésus-Christ, amen.

 

Vous êtes valeur !

 

 

 

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire