Touchez votre destinée...

Touchez votre destinée...


Bonjour,

Quand on lit minutieusement le livre de la création on se rend compte que Dieu en créant ; il avait mis chaque chose en place pour un but précis, à la place qu’il faut et au moment qu’il faut. Voilà même pourquoi il ne pouvait pas commencer la création par l’homme, car celui-ci n’aurait pas une place pour vivre... Il lui fallait donc un cadre. Pareil pour les différents animaux et oiseaux.

Jésus-Christ dans sa manière de travailler ; il fonctionne dans un système de priorité... C’est ce que nous lisons dans Ecclésiaste 3 :11, Dieu fait toute chose bonne en son temps...  Quoi donc, voulez-vous vivre la gloire de Dieu dans votre vie ? Attendez donc son temps ! Cette attente n’est pas inactive, ce n’est pas un moment de la paresse où vous ne faites rien. Ce n’est pas un moment de lamentations ou de pleurs. C’est un moment pendant lequel Dieu vous donne des opportunités pour vous former, pour grandir humainement, spirituellement et socialement. C’est un moment de croissance. Comme nous pouvons le voir dans cette péricope de Matthieu 4 : 18-22 : Comme Jésus passait le long de la mer de Galilée, il y avait là deux frères, Simon qu’on appelle Pierre, et André son frère. Il les vit qui jetaient leurs filets dans la mer, car ils étaient pêcheurs, et il leur dit : « Venez, suivez-moi. Je ferai de vous des pêcheurs d’hommes. » Aussitôt ils laissèrent leurs filets et le suivirent. Un peu plus loin, Jésus vit encore deux frères, Jacques fils de Zébédée, et Jean son frère ; ils étaient avec leur père Zébédée dans la barque, en train d’arranger leurs filets. Jésus les appela ; aussitôt ils laissèrent leur père avec la barque et commencèrent à le suivre.

Cette période d’attente de la manifestation de votre destinée peut être vécue consciemment ou inconsciemment comme c’était le cas pour les jeunes gens de l’épisode de l’évangile cité ci-haut. Et vous aujourd’hui, comment passez-vous ces moments où Dieu vous prépare à un nouveau et gros projet ? En quoi vous investissez-vous ? Je voudrai aujourd’hui vous encourager à vous investir dans ce qui ne va pas compromettre à votre destinée... Investissez-vous dans ce qui ne va pas vous détruire...

Vous ne ferez pas toujours la même expérience de rencontre avec Jésus comme Pierre, André son frère, Jacques et Jean son frère. Vous rencontrerez peut-être Jésus-Christ sur la voie du péché où chaque jour il vous dit « pourquoi me persécutes-tu ? » Dieu veut que vous puissiez être réaliste et authentique dans vos rapports. Il veut que vous agissiez. C’est pourquoi, pour toucher votre destinée il vous faut ces trois actions que Jésus lui-même nous présente : Demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez à la porte et l’on vous ouvrira. (Matthieu 7 :7)

- Demandez : Exprimez vos besoins... Parlez-en à Dieu et à ceux que vous pensez susceptibles de vous aider, de vous encourager, de vous soutenir, etc. Cela est vraiment votre part. Dieu passe de fois par des personnes pour réaliser ses projets dans la vie des hommes, pour leur faire atteindre leur destinée. N’attendez plus, si c’est un coup d’appel, faites-le, si c’est une invitation à lancer lance-la, si c’est une rencontre à faire allez-y. Et je vous garantis que l’on vous donnera. Au moment opportun, je vous ferai part de mon témoignage en cette matière. Dieu nous répond par des personnes.

- Cherchez : Pour que la Communauté Vivant pour Christ soit sur pied par exemple, il m’a fallu chercher des personnes disponibles, ouvertes, capables de croire en ce que Dieu peut faire avec qui il veut... des gens vraiment préparés par Dieu pour réaliser son projet. Vous vous devez cela vous aussi. Faites le premier pas, aller à la rencontre de gens, visitez ce que font les autres, approchez-vous d’eux, cherchez des gens qui comprennent les choses un peu comme vous, des gens complétement préparés pour vous faire toucher votre destinée.

- Frappez : J’ai dû personnellement frapper à plusieurs portes pour que le CVC tienne débout. L’humilité dans les rapports, la positivité dans les échanges, le courage après un échec, et la détermination lors d’un rejet ; ont été pour moi et les sont toujours des armes pratiques dans le processus qui conduit vers la destinée.  Et Jésus s’en était servi pour que nous ayons le salut par sa mort. Lorsqu’il frappait aux différentes portes des cœurs par ses enseignements, il n’était pas toujours bien accueilli. Il a dû supporer les contradictions, les mépris, le rejet, les reniements, etc.

Jésus chaque jour nous fait des appels : appels aux changements, appels à la croissance sociale, humaine et spirituelle, il nous appelle à sortir de la médiocrité. Accepter et répondre aux appels quotidiens qu’il vous adresse c’est vous accepter vous-même parce que pour que vous vous réalisez pleinement ici sur terre et vous garantir une place au ciel ; il vous faut Jésus.

Jésus-Christ vous appelle à vous accepter vous-même en acceptant ce qu’il vous commande car lui veut toujours votre bien. Vous êtes son bien aimé(e).

Vous êtes valeur !    

 

Vous avez aimé cet article? Alors partagez.

Articles du même du sujet
Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire